Spectacle écrit et mis en scène par Céline Devalan

Principal

Le pitch :

image006Cette comédie, qui pourrait aussi s’intituler «le songe d’une nuit de première» reprend l’idée chère à Shakespeare, du «théâtre dans le théâtre». Ici, 3 acteurs français doivent jouer un spectacle en hommage au Barde, sous la direction d’un metteur en scène britannique aussi farfelu qu’exigeant qui leur impose de jouer Shakespeare comme au 16ème siècle… Les dernières heures de répétition ne sont pas pour rassurer les acteurs : entre la gigue en costumes d’époque impossible à danser, la mort de l’héroïne difficile à rendre crédible, les superstitions ridicules sur Macbeth,la dispute où les acteurs s’enflamment pour savoir si Shakespeare est –une bonne fois pour toutes- l’auteur de ses pièces, la tension monte de plus en plus. Le fantôme du poète vient même s’en mêler et apporter son grain de sel le soir de la première !

Une déclaration d’amour à Shakespeare aux allures de comédie loufoque et décalée…avec un canard en plastique !